Crédit Agricole des Savoie
Montagnes et Stations
22/01/2020

Grand Ski : garder un œil sur les Britanniques

Le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne était de nouveau présent aux côtés des professionnels de l’industrie des sports d’hiver, à Chambéry.

Garder un œil avisé sur le marché de la clientèle étrangère et reconquérir des parts de marché face à l’Autriche : telle est l’ambition affichée des 247 sociétés et 30 stations mobilisées sur Grand ski, qui a eu lieu les 21 et 22 janvier au parc des expositions de Chambéry.

En ce mardi 21 janvier, tout comme l’année dernière, Jean-Baptiste Lemoyne parcourt, attentif à chaque stand, les allées du salon de Grand ski. Le secrétaire d’État aux Affaires étrangères vient inaugurer la 29e édition et rassurer les acteurs du territoire de la montagne : « Les incertitudes sont levées quant au Brexit. Et les deux priorités affichées dans les négociations avec les Britanniques sont la pêche et la montagne. » Plus que jamais, en effet, le monde de la montagne se doit de resserrer les liens avec les Britanniques, qui constituent près de 40 % de la clientèle étrangère en station, selon les derniers chiffres de l’Observatoire Savoie Mont-Blanc.
Soigner sa clientèle passe aussi par trois défis, d’après Caroline Leboucher, directrice générale d’Atout France : « Il s’agit d’abord de réenchanter la montagne pour les jeunes Européens, avec notamment une forte présence sur les réseaux sociaux. Autre sujet primordial : le développement durable, illustré cette année par la présence du corner Mountain Riders et du label Flocon vert, qui promeuvent une montagne responsable. Et, enfin, la modernisation des équipements et des hébergements, pour être toujours plus accueillants et attirants. » Des thèmes au cœur des Rencontres Grand Ski *, qui se sont tenues lundi 20 janvier.
Pour mener à bien cette opération séduction, des éductours ont été menés. C’est grâce à ces efforts que la France espère tirer son épingle du jeu face à son concurrent européen de toujours : l’Autriche, première destination pour les sports d’hiver en Europe. « Il nous faut impérativement repasser à une position que l’on n’aurait jamais dû perdre », affirme Jean-Luc Boch, président de France Montagnes. Ce à quoi Jean-Baptiste Lemoyne répond : « Même si les résultats d’activité restent performants, j’invite “l’équipe de France de la montagne” à, elle aussi, partir en éductour en Autriche pour voir comment reconquérir des parts de marché… »
* À retrouver dans le prochain numéro de Montagne Leaders.

 

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Du 26 au 29 janvier 2020

ISPO,
Munich (Allemagne)

Jeudi 30 Janvier 2020

Journée d’échanges AMF sur la mobilité électrique,
Paris (75)

Du 30/01/2020 au 01/02/2020

SkiUnion Expo 360°,
Krasnaya Polyana (Russie)

Du 30 au 31 janvier 2020

Destination Campagne,
Gaillac (81)