TechnoAlpin
Montagnes et Stations
07/11/2018

La montagne veut retrouver sa jeunesse

Maurice Manificat, Muriel Antoniotti (AuRA Tourisme), Annick Cressens et Lionel Flasseur.

Comment attirer de nouveau les jeunes ? À l’invitation de Génération Montagne, 300 acteurs du tourisme alpin de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont planché sur cette question déterminante pour l’avenir économique des territoires montagneux.

 

« C’est une érosion lente que personne n’a vue ou n’a voulu voir. » Cette érosion qu’évoque Annick Cressens, maire d’Arêche-Beaufort et co-présidente du comité de pilotage de Génération Montagne, n’est pas celle du tourisme de montagne à proprement parler, mais de la fréquentation en berne des jeunes dans ces territoires d’altitude. Deux chiffres en attestent : durant l’été 2017, la tranche des 15-24 ans ne représentait que 8 % des touristes de montagne de la région Auvergne-Rhône-Alpes et 70 % des jeunes savoyards ne savent pas skier. C’est précisément pour « réenchanter la destination montagne auprès des jeunes », selon Nicolas Daragon, vice-président en charge du tourisme et du thermalisme de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, que s’est tenu le colloque de Génération Montagne, ce 6 novembre, à Chambéry.
Au programme : des discussions et des chiffres. D’après les données du Credoc et celles d’Atout France, on apprend notamment que les jeunes font en priorité confiance à leurs pairs, via les outils digitaux, et, plus étonnant, les sites d’achat en ligne. Alors, pour plaire aux jeunes et les attirer là-haut, pas le choix : il faut jouer sur le même terrain qu’eux, les réseaux sociaux, en privilégiant les contenus visuels « instagramables » et en dénichant des influenceurs, à l’image du parrain de Génération Montagne 2018/2019, le champion olympique Maurice Manificat. « Toutes les données se recoupent. Ce n’est plus un marketing de comptoir, mais un marketing de données qu’il s’agit de développer », conclut Lionel Flasseur, directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. Les jeunes sont aussi 72 % à faire confiance à l’école. De quoi engager de nombreuses réflexions autour des hébergements collectifs et de nouveaux partenariats avec l’Éducation nationale.
Trois priorités se sont dessinées à l’issue de la journée : établir un plan d’action mutualisé entre les différents intervenants de Génération Montagne, « et tourné, pourquoi pas, dès 2019, en priorité vers les jeunes des vallées ». Il convient aussi de développer « des offres innovantes, détonantes, mais à l’échelle des 173 stations et territoires de montagne, pour ne pas rester un épiphénomène ». Enfin, « il faut élaborer un outil d’évaluation de tout ce que l’on fait ». Car le temps presse : « Cette génération n’attend pas : il faut être au même niveau d’exécution et de vitesse que cette cible. »

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Chargé(e) d’affaires tapis roulants pour domaines skiables

Nous sommes un groupe d’entreprises qui conçoit et distribue des produits innovants pour les destinations touristiques été et hiver.
Pour renforcer notre équipe, nous recherchons un(e) chargé(e) d’affaires tapis roulants pour domaines skiables.

Voir le détail

AVIS DE CONCESSION CC VALLÉES D’AIGUEBLANCHE

Délégation du service public relative à la gestion et l’exploitation du parc immobilier touristique de la CCVA, sur le secteur de DOUCY

Voir le détail

Mardi 20 Novembre 2018

1res Assises nationales de l’œnotourisme,
Paris (France)

Du 20 au 22 novembre 2018

Congrès des maires et présidents d’intercommunalités,
Paris (France)

Mardi 20 Novembre 2018

Les Rencontres du tourisme culturel,
Lens (France)

Du 22 au 24 novembre 2018

Assises de la sécurité en montagne,
Nice - Saint-Martin-de-Vésubie (France)