Montagnes et Stations
20/11/2019

Tous irréprochables, voire exemplaires

Le congrès 2019 de Domaines skiables de France pourrait bien devenir un évènement charnière pour toute une profession.

Mercredi 20 novembre : pose de panneaux solaires sur la télécabine du Prorel, à Briançon. (© F. Arnould)

« Devenir irréprochables dans la gestion durable de nos domaines », « voire exemplaires », quelques semaines seulement après ces mots forts prononcés à Besançon, DSF a tenu à s’exprimer sur « l’impact incontestable du changement climatique sur les massifs français » à l’occasion de Expérience Montagne, qui se tenait à Paris début novembre. La prise de conscience collective existait déjà, elle est désormais affirmée : « S’il apparaît comme une évidence que les conséquences du réchauffement climatique sont plus rapides et plus visibles en montagne, les récentes études scientifiques menées notamment par l’IRSTEA et Météo France posent des chiffres et des dates qui doivent inciter l’ensemble des acteurs à se mobiliser conjointement. »
En jeu ? Bien plus que les 250 stations adhérentes, mais bien la préservation d’un patrimoine tricolore, à la fois environnemental, économique et social : « La menace du réchauffement climatique à échéance fin de siècle pèse sur 120 000 emplois directs et indirects localisés dans les villages et vallées de montagne (...), 2 milliards d’euros dans la balance commerciale française », ainsi que des centaines de millions d’euros d’investissements annuels...
Si l’action en faveur de l’environnement est déjà initiée par les opérateurs de domaines skiables, leur chambre professionnelle lance désormais un appel à destination de tous les acteurs de la montagne pour une mobilisation générale sans précédent.
Au cœur de cette démarche, l’ambition de créer d’ici avril 2020 un dispositif de mutualisation de financements pour la recherche de solutions concrètes autour de la réduction des gaz à effet de serre, de la ressource en eau, de la biodiversité et des déchets. Cette première mobilisation collective vise à abaisser l’empreinte carbone de tout séjour en montagne, en travaillant avec les collectivités, les hébergeurs, et leur secteur industriel. L’ambition est de coconstruire un futur décarboné pour l’ensemble des domaines français afin de s’inscrire dans les objectifs nationaux de neutralité carbone à horizon 2050.
DSF dévoilera ce dispositif de mutualisation des financements en avril 2020, lors de Mountain Planet.

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Du 03 au 05 juin 2020

Rencontres nationales des territoires forestiers, REPORTÉ
Figeac (46)

Jeudi 4 Juin 2020

Inosport, ANNULÉ
Voiron (38)

Du 05 au 07 juin 2020

Salon Mountain Fest,
Santiago, Chili

Mercredi 17 Juin 2020

Rencontres club Euro Alpin Tendances pour le tourisme en montagne d’ici à 2035 et tendances digitales,
CCI de Grenoble (38)