Pouvoirs publics
15/11/2013

« Tourisme d’avril - Emplois en péril »

Les professionnels du ski, réunis en congrès le 7 novembre à Strasbourg (voir Une), ont demandé au gouvernement de modifier ses propositions de calendrier scolaire pour la période 2014-2017, car les vacances de printemps y sont, selon eux, trop tardives. Dans une motion adoptée à l’unanimité, ces professionnels, regroupés au sein de l’organisation Domaines skiables de France (DSF), ont fait part de leur « profond ressentiment » face aux projets de calendrier actuellement à l’étude au sein du ministère.

 Le président du Medef Pierre Gattaz est venu en personne leur apporter son soutien. « Le problème numéro un en France c’est le chômage (…) Toute mesure doit être prise à l’aune de la création d’emploi », a annoncé le patron des patrons pour défendre une « filière très dynamique », mais qui craint de perdre quelque 1 500 emplois de saisonniers. « Nous espérions que le nouveau calendrier scolaire tienne compte de l’impact du précédent. Malheureusement il reproduit les mêmes erreurs », a estimé le président de DSF, Pierre Lestas. Son organisation, qui représente quelque 230 sites professionnels de la glisse, déplore que, depuis la saison 2010-2011, les élèves travaillent plus longtemps entre Noël et les vacances d’hiver, ce qui décale les vacances de printemps. Ces dernières sont désormais placées « de mi-avril à mi-mai », soit « en dehors de la saison touristique », selon DSF. En raison de ces décalages, « la fréquentation des stations de montagne durant les vacances de printemps a chuté de 70 % en trois ans », précise la motion adoptée jeudi. La filière ski emploie en France quelque 120 000 saisonniers. En 2013, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros.

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Toutes les offres d'emploi

Chargé(e) d’affaires tapis roulants pour domaines skiables

Nous sommes un groupe d’entreprises qui conçoit et distribue des produits innovants pour les destinations touristiques été et hiver.
Pour renforcer notre équipe, nous recherchons un(e) chargé(e) d’affaires tapis roulants pour domaines skiables.

Voir le détail

Le Département de la Haute-Garonne recherche Directeur.trice Général.e du futur EPIC de gestion des stations haut-garonnaises

Le Conseil départemental, acteur majeur depuis des années dans le cadre de l’accompagnement financier des stations de son territoire - Superbagnères, le Mourtis, Bourg d’Oueil et Peyragudes ¬vient de finaliser une étude dans le cadre de son positionnement au regard de l’avenir des stations de ski tant sur la gouvernance, la stratégie touristique à court et moyen terme (changement climatique) mais aussi sur le programme financier des investissements à venir.

Voir le détail

Jeudi 23 Mai 2019

Next Tourisme 2019 : « Destination expériences - Optimiser le parcours, valoriser le voyage »,
Paris (France)

Du 23 au 24 mai 2019

6e Conférence de l’Association francophone de management du tourisme,
Perpignan (France)

Du 23 au 24 mai 2019

10es Rendez-vous de l’UNAT « L’utilité publique du tourisme, l’utilité sociale des vacances »,
Carqueiranne (France)

Du 28 au 30 mai 2019

Congrès des stations de ski du Québec (au Chateau Bromont),
Cantons-de-l’Est (Canada)