Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes
Montagnes et Stations
18/11/2020

Groupés vers la garantie sanitaire

Objectif : définir un protocole sanitaire commun.

Impactée par la crise sanitaire et l’incertitude liée à l’issue du confinement, l’industrie touristique de montagne se mobilise à l’aube d’une saison hivernale déjà singulière.

Ses professionnels et ses élus ont pris la décision de travailler ensemble, de rassembler leurs forces, avec une ligne directrice : préparer cette saison comme les autres, en ajoutant le volet sanitaire pour apporter les garanties nécessaires. L’initiative est née en Savoie, avec le travail du Département et celui du préfet Pascal Bolot, coordonateur national pour le protocole sanitaire en montagne. Un travail rapidement étendu à l’échelle du massif au sein d’un groupe comprenant DSF, le SNMSF, l’ANMSM, les Départements et des représentants pour le volet touristique/hébergement/commerce. « Dans ce cadre, nous travaillons à la mise en place d’un protocole sanitaire commun, qui nous permet d’avancer groupés au niveau national et d’apporter toutes les garanties pour l’ouverture des stations », précise le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. « On connaît tous les enjeux et on sait ce que pèse la saison de ski en termes d’emplois et de ressources pour le territoire. »
L’objectif est d’être en capacité de tracer les vacanciers tout au long de leur séjour, y compris durant les phases de transport. « Nous avons mis en place une coordination afin de mutualiser toutes les informations et les initiatives, en France comme ailleurs. L’objectif est d’avoir une approche à 360°. » Ce groupe se livre à un travail, qui, pour l’heure, se veut aussi efficace que discret, afin d’apporter les garanties et donc d’être en position d’ouvrir les stations de montagne dès que la situation le permettra.
Cette coordination a également œuvré pour déverrouiller un certain nombre de dossiers importants, au niveau national ; le travail commun de ce groupe a ainsi permis d’obtenir du ministère du Travail des garanties quant à l’embauche des saisonniers, et notamment le bénéfice de l’activité partielle sur l’ensemble de la saison d’hiver si nécessaire.
Dans les semaines à venir, le champ des participants devrait être agrandi – offices de tourisme, représentants des commerçants, bars, restaurants, hébergeurs, en plus des maires et des domaines skiables – pour partager plus largement la situation.

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Jeudi 3 Décembre 2020

Matinale Innovation OSV « Évolution du comportement du consommateur post-Covid »,
Annecy-le-Vieux (74)

Du 14 au 16 janvier 2021

Alpitec China,
Pékin (Chine)

Du 23 au 26 mars 2021

Grand Ski,
Chambéry (73)

Du 10 au 17 avril 2021

Congrès FIPS, Reporté 2022
La Plagne (73)